Accueil > Communiqués de presse > Le service du transport adapté est en péril au Québec : l’AUTAL réclame des engagements fermes de la part des candidats provinciaux et régionaux en matière de transport adapté lors de la présente campagne électorale

Le service du transport adapté est en péril au Québec : l’AUTAL réclame des engagements fermes de la part des candidats provinciaux et régionaux en matière de transport adapté lors de la présente campagne électorale

AUTAL_photo_embarquement

Longueuil, le 12 septembre 2022. – La campagne électorale provinciale bat son plein et chaque jour, nous pouvons entendre les différents chefs de partis présenter leurs promesses et leurs engagements s’ils sont élus lors des élections du 3 octobre prochain. Or, le transport adapté ne fait aucunement partie des préoccupations de nos candidats provinciaux et régionaux et encore moins des chefs de partis.

Fondée en 1981, l’Association des usagers du transport adapté de Longueuil (AUTAL) est un organisme sans but lucratif ayant pour mission de promouvoir les intérêts et de défendre les droits des personnes handicapées utilisant les services du transport adapté et collectif de l’agglomération de Longueuil. L’AUTAL est très inquiète et préoccupée de la situation actuelle, alors que les personnes handicapées qui requièrent différents services subissent des réductions, voire des coupures de services, ce qui nous apparaît inacceptable, en 2022.

Faut-il rappeler que l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) estime que le transport adapté est une mesure adaptative essentielle et indispensable pour soutenir la participation sociale pleine et entière des personnes handicapées ?

Faut-il rappeler que 135 000 personnes handicapées au Québec nécessitent un transport adapté pour se déplacer et que, sans ces services, ces personnes sont confinées à la maison sans possibilité aucune d’en sortir, dans plusieurs cas ?

Faut-il rappeler que le transport adapté est essentiel aux personnes handicapées de notre région pour aller à l’école, à l’épicerie, à la pharmacie, au travail, pour se prévaloir et accéder aux services de la santé et des services sociaux, pour fréquenter leur famille et leurs amis, et pour participer aux activités culturelles, sportives, sociales et professionnelles, comme tout autre citoyen vivant dans notre région ?

Faut-il rappeler que dans les quatre dernières années, par sa Loi 17, le gouvernement a contribué à réduire de façon significative les fournisseurs de services en transport adapté nécessaires à l’organisation des déplacements de notre clientèle, alors qu’une pénurie de main-d’œuvre existait déjà ?

Faut-il rappeler que le désengagement au niveau du transport adapté et des décisions quelque peu inappropriées ont déjà, comme impacts, la mise en péril des services essentiels requis par notre clientèle, dans notre région ?

Faut-il rappeler qu’au niveau provincial, les utilisateurs de transport adapté et les organisateurs de transport collectif et adapté sont également inquiets pour l’avenir du transport adapté dont doivent se prévaloir les personnes handicapées, au Québec, pour se déplacer ?

À cet effet, l’Alliance des Regroupements des usagers du transport adapté du Québec (ARUTAQ), dont nous sommes membres, et l’Union des transports adaptés et collectifs du Québec (UTACQ) ont signé conjointement une lettre ouverte que vous trouverez en pièce jointe, dans laquelle celles-ci dénoncent l’effritement des services que le transport adapté et collectif a connu dans les quatre dernières années, en raison de retards dans l’adoption des programmes d’aide et des versements, de même qu’en raison des impacts de la loi 17 qui ont contribué au départ de plus de 40 % des fournisseurs de services, que sont les taxis, en transport adapté.

Cette situation touche aussi notre région, et les services de transport adapté requis par les personnes handicapées sont en péril, présentement.

« Comme représentant des personnes handicapées utilisant le service du transport adapté de l’agglomération de Longueuil, l’AUTAL réclame que tous les candidats provinciaux et plus précisément ceux de l’agglomération de Longueuil reconnaissent l’urgence d’agir en matière de transport adapté et s’engagent fermement à rétablir la situation afin de mettre fin au déclin de ce service si important pour une partie de la population qui ne doit pas être oubliée. », affirme monsieur Martin Morin, directeur général de l’AUTAL.

 

– 30 –

 

Source :

Martin Morin

Directeur général

Association des usagers du transport adapté de Longueuil

150, rue Grant, bureau 118

Longueuil (Québec) J4H 3H6

Téléphone : 450 646-2224 poste 2

Courriel : direction@autal.org

Site Web : www.autal.org

Page Facebook : www.facebook.com/autal646